Le jury

Ils sont chefs d’orchestre, pianistes, journalistes, directeurs de conservatoires: les membres du jury excellent et rayonnent dans leurs domaines.

Très attachés à l’enseignement et à la transmission de la musique, ils s’étaient beaucoup investis dans les précédentes éditions des Prix de l’Enseignement Musical et ont accepté tous les 4 de faire partie du jury pour cette 6e édition.

Les membres du jury

Hélène Bouchez

Premier prix à l’unanimité de direction d’orchestre et de piano aux Conservatoires nationaux supérieurs de musique et de danse de Paris et de Lyon, et lauréate du Concours international de Tokyo, elle est invitée en résidence par Seiji Ozawa au Music Center de Tanglewood (Orchestre symphonique de Boston), par Pierre Boulez à Lucerne, et par Leonard Slatkin au National Conducting Institute (Washington). En France, elle dirige l’Orchestre national d’Île-de-France, l’Orchestre philharmonique de Radio France, l’Orchestre lyrique Avignon Provence, l’Orchestre philharmonique de Nice, l’Orchestre Poitou-Charentes, et est l’invitée de la Folle Journée de Nantes, du Festival d’automne, des festivals Manca, Nancyphonies et Aujourd’hui Musiques. Aux États-Unis, Hélène Bouchez dirige l’Orchestre symphonique national de Washington, l’Orchestre du Cabrillo Festival of Contemporary music (Marin Alsop), l’Orchestre symphonique de Detroit, l’Orchestre philharmonique de Fort Wayne, l’Orchestre du Music Center de Tanglewood (dont une codirection radiodiffusée avec Kurt Masur). En Asie, elle dirige le Nouvel Orchestre philharmonique du Japon, l’Orchestre symphonique de Pohang, et en Europe l’Orchestre symphonique de Sofia, l’Orchestre philharmonique de Sarajevo. Elle soutient la musique contemporaine avec divers ensembles  en concert et en tournée  : Sillages, Syntax, Ensemble XX-21 du CNSMD de Lyon, Apostrophes, L’Instant Donné, Pelléas, et pour des créations de Philippe Leroux, François Paris, Thierry Blondeau. Hélène Bouchez enseigne au CNSMD de Lyon depuis 2001.

Dominique Boutel

Après avoir fourbi ses armes et sa langue dans l’enseignement, Dominique Boutel est entrée à France Musique en 1989, où elle a produit plusieurs émissions autour des pratiques musicales des jeunes : «Le Grand Bécarre», «Micro» , «Ado dièse» , ainsi que des émissions plus généralistes «La Matinale», «Fabrication Maison». Elle est par ailleurs traductrice de livres pour enfants et collabore régulièrement avec des maisons d’éditions ou des journaux destinés à la jeunesse : Gallimard Jeunesse, Bayard, Didier Jeunesse etc. Dominique Boutel a réalisé le parcours enfants du Musée de la Musique à Paris, anime régulièrement des tables rondes et des ateliers, collabore activement avec quelques associations « Musique et Santé », « Pulsart », est membre du jury enfants de l’Académie Charles Cros et a fondé un festival de musique pour enfants « Les Ponts du Nord » dans le 18ème arrondissement de Paris

Didier Grojsman

Didier Grojsman fonde le CRÉA en 1987. Avec cette structure unique, il a commandé et dirigé plus d’une cinquantaine de créations. Pédagogue reconnu et militant de la première heure en faveur d’une éducation artistique ouverte à tous, Il assure avec le CRÉA et en partenariat avec d’autres institutions, la direction artistique et ou musicale d’ateliers et de productions pédagogiques regroupant des centaines d’enfants. De 2002 à 2008, l’Opéra de Paris lui confie la responsabilité musicale des ateliers de pratiques artistiques dans le cadre du programme pédagogique « Dix mois d’école et d’opéra. ». De 2012 à 2014, il est nommé directeur artistique du chœur de l’Éducation nationale. Il encadre des sessions de formation destinées aux professionnels de l’enfance et du spectacle. Il est également sollicité pour participer à des conférences et animer des masterclass autour de la thématique de l’accès à la culture par le biais de la pratique vocale et scénique et a contribué à la naissance de structures qui s’inspirent de sa démarche. Il a reçu la médaille Beaumarchais de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques. Il a été nommé au grade de Chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres et Chevalier dans l’Ordre des Palmes académiques.

Anne Dorr

2020 : Autrice- réalisatrice depuis 1991,  Anne Dorr a commencé sa carrière en réalisant des clips, des captations de concert, des émissions de variété et des jeux.

En 2004, curieuse et avec l’envie de raconter des histoires, elle se dirige plus vers le documentaire et spécifiquement le documentaire culturel et musical.

Dernièrement, elle a réalisé « Gilbert Montagné, le visionnaire », un documentaire mettant en avant la façon dont l’artiste voyait la vie dès son enfance pour surmonter son handicap, ainsi qu’un documentaire sur un festival bien particulier à Saint-Pierre et Miquelon. « les transboréales, le sens du chemin »

Elle a également réalisé une série de prodcast et écrit un livre « Prends soin de toi ! »

Elle est passionnée par la transmission, a donné des cours de réalisation dans différentes écoles audio-visuelles, continue à collaborer avec l’Ina formation sur le programme égalité des chances.

Elle a eu plusieurs disques d’or pour l’émission Dance Machine  M6 en 1994 et son équivalent en Allemagne, The Dome, en 1996  et le Grand-Prix Sacem en 2013 en tant qu’auteur-réalisateur.

En 2018, elle a fondé l’association Question de Cœur, et j’écris régulièrement dans le blog au même nom. L’objectif est de valoriser des œuvres culturelles à but humaniste. Avec cette association, elle produit le festival des Voix et des Merveilles à Breil sur Roya, village sinistré suite à la tempête Alex.