Prix de l’Enseignement Musical – 7eme édition – les nommés

Catégorie Spectacle : Spectacle mettant en scène de jeunes interprètes

Katherine Desboeufs, Conservatoire intercommunal Maurice Ohana Combs-la-Ville : Commedia.
Projet de piano collectif , « Commedia »est un spectacle de théâtre musical de 40 minutes autour du recueil de 10 pièces écrites par le compositeur Bruno Giner (directeur de mon établissement) dédiées à ma classe et jouées 5 fois dans différentes salles de Seine et Marne. Chaque pièce écrite sur mesure pour chacun de mes jeunes élèves représente un personnage de la Commedia dell’arte qu’ils interprètent alternativement en tant que pianistes, acteurs et parfois chanteurs…Passionnée de théâtre et de scénographie, j’ai écrit un scénario et assuré le travail musical, la mise en scène et la mise en lumières. Mes élèves ont ainsi pu appréhender les différents modes de jeux de la musique contemporaine et bénéficier des conseils du compositeur.


Guillaume Hermen : Picasso, tympan sur toile.
Entrer dans l’univers de Picasso en posant le tympan sur les toiles du maître : le compositeur Guillaume Hermen a lancé ce défi à une classe de CM de Saint-Ouen et à l’Ensemble Intercontemporain. Durant 2 années d’interventions hebdomadaires, les élèves ont pu développer leur perception, leur expression et leur sens de l’invention artistique au contact du compositeur et de 3 solistes de l’EIC. Travail de l’écoute en classe, répétitions des percussions dans le gymnase de l’école, enregistrement des voix au studio de la Philharmonie de Paris, autant d’activités artistiques qui ont permis peu à peu la création d’un spectacle musical multimédia réunissant sur scène 22 enfants, 14 musiciens professionnels et 2 chefs : Picasso, Tympan sur Toile.


Aude Husson Patru : Madame Brown.
Spectacle hommage à Joséphine Baker, mobilisant chanteurs, danseurs et instrumentistes étudiant au conservatoire du Grand Chalon.

https://fb.watch/9G6NJrftPP/


Thomas Nguyen, Collectif Io : Utopia-758
Utopia-758 est une comédie musicale dystopique, écrite par Néry Catineau et composée par Thomas Nguyen, pour la Troupe de jeunes du Collectif Io, composée de 30 enfants et adolescents, âgés de 8 à 20 ans. Cette création implique également le choeur benjamin du Conservatoire de Reims, les habitants des Quartiers de la Ville (conception et réalisation des accessoires et des costumes du spectacle) et 4 musiciens professionnels. Initialement prévu en 2020-2021, le calendrier est bouleversé par la crise sanitaire : le Collectif Io décide alors de transformer la comédie musicale en série audio, ce qui donne ainsi naissance à la réalisation d’un podcast (12 épisodes). En sept 2021, les répétitions reprennent et le spectacle est créé en mai 2022.


Michael Rosenfeld, Conservatoire de Vincennes : Chaplin d’une rive à l’autre.
Chaplin, d’une rive à l’autre est né d’une commande de Claire Marchand, chef de choeur à Vincennes. C’est un spectacle musical qui navigue entre opéra, comédie musicale et opérette et qui retrace la vie de Charles Chaplin. De son enfance à Londres jusqu’à son exile volontaire en Suisse. Il retrace sa vie et s’attarde sur les périodes les moins explorées, l’enfance et le 3ème âge. La période cinématographique constituant paradoxalement une sorte « d’entracte » dans le spectacle. Il fait appel à 3 choeurs d’enfants ; Débutants, moyens, avancés, impliquant en outre des rôles solistes pour enfants, adolescents et adultes. Les chanteurs sont accompagnés au piano. L’ouvrage dure 1h30 dans son intégralité dont 40 minutes de musique et chants.


José Schmeltz, Ecole de Musique de Wittelsheim : Panique chez les Casse-Cabosses
Commande de l’école de Musique de Wittelsheim au compositeur José Schmeltz, le conte musical « Panique chez les Casse-Cabosses » a été créé du 12 au 14 mai 2022, avec pour interprètes les enseignants-musiciens de l’école de musique et le public scolaire participant, soit l’ensemble des élèves des écoles maternelles et primaires de la commune de Wittelsheim (plus de 600 élèves). L’objectif était à la fois de rendre acteurs les enfants concernés autour d’un conte citoyen, en leur apprenant une pièce rythmique (haka) et un chant à interpréter depuis la salle (travail préalable avec un musicien intervenant), et de proposer un projet fédérateur aux enseignants. Ce projet s’inscrivait dans le cadre d’un week-end de festival riche et varié.